Créé en mars 2015, le cluster AVEX (Avenir Export) / NCT&I (New Caledonia Trade and Invest) est une association privée dédiée au soutien des entreprises calédoniennes dans leur développement export à l’international. Il est né d’une volonté forte des chefs d’entreprises calédoniens d’exporter leurs produits et services, de mutualiser leurs moyens et leurs forces à travers une structure commune capable d’insuffler cette dynamique.

Avec une quinzaine d’adhérents dès sa naissance, la structure compte aujourd’hui une centaine d’adhérents de types entreprises privés, établissements publics, chambres consulaires, sociétés d’économie mixte, fédérations, syndicats…

AVEX / NCT&I est le premier cluster français dédié à l’export, l’association appartient à une nouvelle génération de grappes d’entreprises : ouvert à tous les secteurs d’activités, il se veut un cluster transversal, atypique centré sur une démarche économique, sur une philosophie : l’export. Il fédère de nombreux secteurs d’activités : agriculture, agroalimentaire, industrie du BTP, numérique, services, innovation, ingénierie, culture, tourisme, santé,

Initialement crée sous le nom d’Avenir Export (AVEX), New Caledonia Trade and Invest (NCT&I) a trouvé son identité commerciale à travers son développement et sa présence accrue dans le Pacifique et sur la scène internationale.

En seulement quelques années, NCT&I s’est donné pour objectif le développement opérationnel de l’export en soutenant les entreprises visant les marchés extérieurs, a valorisé l’image des produits et services calédoniens à l’étranger et crée des opportunités d’affaires sur les marchés internationaux avec une forte dynamique économique. Il représente également une porte d’entrée pour les entreprises étrangères qui cherchent à investir en Nouvelle-Calédonie avec des partenaires locaux.

avex

photo01

2015 european cluster days

photo02

2015 AG constituante

NCT&I contribue à la prospérité économique de la Nouvelle-Calédonie et constitue un point central de contact pour le commerce extérieur calédonien. Point d’appui essentiel pour l’export, le cluster NCT&I s’inscrit dans un rayonnement économique d’ampleur internationale.

Afin de créer de nouveaux relais de croissance pour les entreprises calédoniennes en 2015, le gouvernement de Nouvelle-Calédonie, mené par Philippe Germain, a décidé d’élaborer une stratégie export. En effet, la baisse de la consommation, des investissements et le ralentissement des finances publiques et de l’emploi ont impulsé cette dynamique. Fin 2016, le gouvernement a mis en place la plan OSE (Orientations pour le Soutien à l'Export) avec trois grandes orientations stratégiques. Les Provinces y seront d’ailleurs associées pour la mise en œuvre.

 

Présentation du plan OSE par Philippe Germain, Président du Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie

Présentation du plan OSE par Philippe Germain, Président du Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie

 

NCT&I bénéficie à travers le plan OSE d’un partenariat public-privé avec le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie

  • La première orientation vise à intégrer la Nouvelle-Calédonie dans son environnement régional avec le développement d’une diplomatie économique. Elle se concrétise par l’admission de la Nouvelle-Calédonie comme membre à part entière dans l’intégration du Forum des Iles du Pacifique (FIP). L’objectif est de mieux mobiliser les contributions régionales françaises et européennes au bénéfice de la Nouvelle-Calédonie.
  • La deuxième ligne consiste à la mise en œuvre une politique de soutien aux entreprises exportatrices. L’objectif est d’accroître les relations bilatérales dans le Pacifique afin de lever les barrières réglementaires, administratives, phytosanitaires et techniques pour équilibrer les relations commerciales. Concrètement, les entreprises calédoniennes peuvent s’associer aux missions de diplomatie économique, aux missions économiques ou aux salons et foires commerciales via le cluster.
  • La troisième orientation de ce plan est le développement d’une gouvernance de l’exportation. Elle s’organise autour de 3 entités : le Service de la coopération régionale et des relations extérieures (SCRRE), le cluster NCT&I, une structure de soutien stratégique et opérationnel chargée d’accompagner les entreprises dans l’export, et le Conseil du soutien à l’export, qui réunira des représentants des institutions et des acteurs économiques du territoire (les Chambres, les directions des administrations compétentes, le gouvernement, les provinces, l’Etat et les organisations professionnelles impliquées dans l’export).
    Dans le cadre des Orientations pour le soutien à l'export, le gouvernement a étroitement associé le cluster NCT&I dans sa démarche. Ainsi, ce partenariat public-privé allie ses forces vers une démarche complémentaire.

Deux ans après sa création, le cluster NCT&I est fier d’avoir réussi à revaloriser l’image de ses produits et services en répondant aux standards internationaux tout en se montrant compétitif.

 

pierrick maury

A droite, Pierrick Maury, Président du cluster NCT&I

 

NCT&I s’est ainsi donné pour objectif le développement opérationnel de l’export en soutenant les entreprises visant les marchés extérieurs et celles qui sont déjà positionnées à l’international. Il est également un facilitateur pour entreprises étrangères qui cherchent à investir en Nouvelle-Calédonie.

Le cluster a trouvé son identité en Nouvelle Calédonie avec le nom Avenir Export /AVEX à sa création en 2015. Cependant, afin de développer sa visibilité sur la scène internationale, New Caledonia Trade and Invest a trouvé son identité commerciale à travers son développement et sa présence accrue dans le Pacifique