Autour de la table étaient réunis les représentants du monde économique tels que les chambres consulaires, fédérations et organisations patronales, inter-cluster, le service de la coopération régionale du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie ainsi que le président des Conseillers du commerce extérieur de la France en Nouvelle-Calédonie.

Lors de ces échanges, l’ambassadeur a expliqué le déroulement des dernières élections qui ont eu lieu à Fidji.
Il a évoqué les opportunités d’affaires sur le marché fidjien pour les entreprises de Nouvelle-Calédonie et rappelé l’appétence de Fidji pour la présence des entreprises françaises et calédoniennes sur leur territoire.

Ses trois axes de développement comprennent : la création du « Franco Fijian business dialogue », plate-forme d’échanges sur les opportunités d’affaires avec la France, la présentation des opportunités économiques fidjiennes et son accompagnement sur le terrain des entreprises calédoniennes ayant des velléités sur ce marché.

NCT&I a évoqué le calendrier 2019 à venir avec l’organisation d’une mission préparatoire en février suivie d’une mission économique prévue en juin.

A SUIVRE…Visite de l’Ambassadeur de France au Vanuatu le jeudi 6 décembre…