Si se tourner vers l’export peut être une décision rationnelle et réaliste pour de nombreuses entreprises, la démarche ne doit pas pour autant être prise à la légère. Avant de se faire une place sur un marché extérieur, plusieurs étapes sont à franchir et NCT&I vous accompagne :

Le diagnostic export :

Prendre la bonne décision : si cela semble l’évidence même, il n’est pas si simple d’évaluer les capacités de sa propre entreprise à réaliser les ambitions à l’export. Est-ce le bon moment ? Mon entreprise est-elle prête ? Quels sont les objectifs recherchés ? Un diagnostic export de la société est un préalable nécessaire

Quels marchés visés à l’export :

Choisir son marché : pour ne pas risquer l’échec, mieux vaut cibler avec soin le ou les marchés susceptibles d’accueillir et d’apprécier le nouveau produit. Pays, règlementation et conditions d’accès, conjonctures, secteurs… il est indispensable de prendre en compte l’ensemble des éléments avant de prendre sa décision

La prospection :

Prospecter : la concrétisation passe par la prospection, sur place, de clients potentiels. L’entreprise peut le faire elle-même ou s’attacher les services de spécialistes tels que Business France qui ira tester sur place le produit ou le service, qui pourra également être une vitrine de représentation sur les foires et salons

Le financement :

Financer : une étape à mener de manière concomitante à la prospection, notamment pour disposer de fonds pour prospecter, pour recruter si nécessaire, pour communiquer, pour s’équiper mais aussi pour assurer le risque d’échec.